vendredi 29 juin 2018

Des étudiants internationaux choisissent notre région!


Depuis 2010, la Commission scolaire Eastern Townships a accueilli au-delà de 500 étudiants internationaux. Ces étudiants ont choisi les écoles secondaires anglophones de la région, afin de parfaire leur maîtrise de l’anglais et de développer leurs connaissances en français.Pour la prochaine année, nous avons plusieurs étudiants attendant une famille dès septembre 2018. Nous cherchons des familles qui pourront les accueillir et leur offrir un environnement chaleureux, leur permettant de s’épanouir et de poursuivre leurs études.Vous aimeriez rencontrer des jeunes de partout dans le monde et partager votre culture avec eux? Vous avez une chambre de libre et habitez dans la MRC des Sources ou du Val Saint-François? Nous recrutons de nouvelles familles francophones, anglophones ou bilingues. Faites partie d’un réseau dynamique et enrichissant ! Nous offrons une allocation mensuelle, des activités encadrées et un soutien 24/7. Ouvrons-nous sur le monde, un jeune à la fois! Faites une différence dans la vie d’un élève. 
Nos étudiants ont besoin de vous. Êtes-vous prêts?

Pour plus d’informations, visitez www.etsb.qc.ca ou appelez au (819)868-3100, poste 50002.



vendredi 22 juin 2018

Appel de projets FDT: date limite 10 août 2018


Les groupes communautaires du Val-Saint-François mobilisés lors de l'assemblée générale annuelle de la CDC au Centre d'action bénévole Windsor ! 



Centraide Estrie: un partenaire majeur et indispensable au développement de nos communautés ! Merci d'être toujours présent !

Beau projet de reconnaissance du Centre d'interprétation de l'ardoise sur la place incontournable des femmes de la grande région de Richmond au développement social, économique, communautaire et culturel ! En provenance de la grande famille de la CDC on retrouve Isabelle Forcier, Cathy Varnier, Marie-Josée Voisine, Aude Néron, Vicky Lassonde et plusieurs autres! Pour découvrir toutes ces personnes inspirantes, la mosaïque sera exposée à l'hôtel de ville de Richmond.

vendredi 1 juin 2018

Nomination

La CDC souhaite féliciter Madame Isabelle Forcier, directrice des Tabliers en folie - cuisines collectives de la MRC du Val-Saint-François - pour sa nomination à titre de présidente du conseil d'administration du Regroupement des organismes communautaires de l'Estrie !


mardi 1 mai 2018



Les pivots de l’action communautaire du Val-Saint-François

Cette année, dans le but de faire connaître le merveilleux monde du milieu communautaire de la région, la Corporation de développement communautaire présente les directions et les coordinations de ses groupes membres. Ces personnes sont des professionnels dévoués et passionnés qui agissent à titre de véritable pilier de leur organisation. En quelque sorte, ils représentent le pivot de leur corporation et font les liens essentiels entre les partenaires, la population, leurs membres, leurs conseils d’administration, etc.  Cette série de reportage souhaite mettre en lumière leur travail et leur réalité.

Valcourt 2030 : Mobilisation de deux collectivités locales !

D’entrée de jeu, qu’est-ce que Valcourt 2030 ? Selon le site internet de l’organisme,  Valcourt 2030 est « un projet initié en 2013 par un groupe d’acteurs issus de différents milieux – affaires, municipal, culturel, communautaire, tourisme – qui ont voulu créer une vision de développement économique, social et culturel pour la Ville de Valcourt et la Municipalité du Canton de Valcourt. L’organisme à but non lucratif a été fondé afin d’entamer une démarche en mode de codesign visant à mobiliser les citoyens, les élus et tout autre acteur influent pour, ensemble, imaginer et bâtir notre avenir ».  Pour mener à terme une si belle vision, il faut une personne de grande qualité pour conduire cette grande barque. Ainsi, en 2016, la communauté du « Grand Valcourt » a confié à Josée Bélanger cette importante tâche.

Anciennement au CLD de Pierre de Sorel à titre d’agente de développement rural et conseillère en économie sociale, Josée Bélanger est diplômée en communication, en études politiques, de même qu’en administration publique. Force est de réaliser qu’elle a les bons outils et l’expérience pour mettre en œuvre une vision d’avenir articulée, intégrée et imaginée par les membres de la communauté du Grand Valcourt et au-delà.  Pour Josée Bélanger, l’objectif consiste à créer un milieu d’innovation, accueillant et dynamique tourné vers le futur, qui valorise ses familles, sa jeunesse et ses aînés.

Evidemment, cela représente un défi de maintenir la mobilisation et de livrer collectivement le plan d’action. Heureusement, Josée Bélanger « carbure » aux défis ! Ce qu’elle apprécie dans cette belle aventure c’est la diversité et la variété des actions identifiées, les multiples tâches à accomplir et la possibilité de travailler avec tous les milieux, les citoyenNEs de toutes les générations ! De plus, pour elle, le Val-Saint-François déborde de solidarité, de réseaux et d’ouverture d’esprit… particulièrement présents dans le milieu communautaire ;-)



Pour les coordonnées de Valcourt 2030, rendez-vous sur le site de l’Entre-val dans la section membres !

mardi 3 avril 2018

De grandes rencontres à la CDC


Le 29 mars dernier, la Corporation de développement communautaire du Val-Saint-François recevait Jacques Tétreault, conférencier et militant engagé, dans le cadre des Grands Rendez-vous de la CDC. Ce dernier a fait une présentation sur les principaux enjeux entourant l’avenir énergétique du Québec. Plus spécifiquement, Monsieur Tétreault nous a fait part de ses préoccupations vis-à-vis les initiatives de fracturation hydraulique au Québec et dans le monde. Selon lui, ces pratiques vont à l’encontre de l’importance de réduire notre consommation de pétrole et de gaz naturel, responsables du réchauffement climatique global et des conséquences néfastes pour notre environnement. Force est de constater que l’urgence d’abandonner les énergies fossiles pour des sources énergétiques vertes et durables (comme l’électricité ou la géothermie notamment) est de plus en plus pressante.

mercredi 28 mars 2018



Les pivots de l’action communautaire du Val-Saint-François

Cette année, dans le but de faire connaître le merveilleux monde du milieu communautaire de la région, la Corporation de développement communautaire présente les directions et les coordinations de ses groupes membres. Ces personnes sont des professionnels dévoués et passionnés qui agissent à titre de véritable pilier de leur organisation. En quelque sorte, ils représentent le pivot de leur corporation et font les liens essentiels entre les partenaires, la population, leurs membres, leurs conseils d’administration, etc.  Cette série de reportage souhaite mettre en lumière leur travail et leur réalité.

 Reportage 4    

Les Tabliers en folie, bien plus que des cuisines collectives !

Ayant pignon sur la rue Principale à Richmond, les Tabliers en folie font partie du décor depuis plus de 25 ans. Cette année, l’organisme soulignera fort probablement les dix années en poste de sa directrice générale, Madame Isabelle Forcier.

C’est au mois d’août 2008 qu’Isabelle arrive au commande des Tabliers en folie. Ayant en poche une technique en tourisme et un certificat en administration, Isabelle carbure aux nouvelles connaissances et aux projets. D’ailleurs, elle complète présentement un MBA à l’université de Sherbrooke.

Pour Isabelle, l’objectif des Tabliers en folie est simple et complexe à la fois : éradiquer la pauvreté et l’exclusion sociale de notre société. En d’autres mots, que les organisations qui sont vouées à soutenir les personnes vulnérables disparaissent ! Consciente qu’il faut se retrousser les manches pendant quelques années encore pour arriver à ses fins, Isabelle et son équipe multiplient les initiatives novatrices pour apporter des solutions aux profondes inégalités sociales que l’on retrouve partout dans le monde… et même dans le Val-Saint-François.

La recette des cuisines collectives est bien connue, mais il faut faire plus pour redistribuer la richesse. C’est dans cette logique que les Tabliers développent des nouveaux services de dépannage alimentaire, de projets pour les familles, une boîte alimentaire pour récupérer les surplus et les dons, etc. Tout ce bouillonnement d’idées et de projets a fait en sorte que les Tabliers ont été lauréat au Gala des Saines habitudes de vie en 2016.

Pour Isabelle Forcier, le milieu communautaire permet aux gestionnaires la possibilité de créer et d’apporter des solutions nouvelles aux défis de notre société. Selon Isabelle, « on a l’impression d’être dans un carré de sable et d’avoir la possibilité de construire tous les châteaux que l’on rêve ».


Pour les coordonnées des Tabliers en folie, cuisines collectives de la MRC du Val-Saint-François, rendez-vous sur le site de l’Entre-val dans la section membres !

vendredi 16 mars 2018




Financement des Corporations de développement communautaire


 Une hausse salutaire qui doit marquer l’amorce d’une
reconnaissance du rôle essentiel des CDC

Drummondville, 15 mars 2018 – La Table nationale des Corporations de développement communautaire (TNCDC) ainsi que les 63 Corporations de développement communautaire du Québec (CDC) sont heureuses que le gouvernement du Québec reconnaisse l’importance du rôle des CDC et l’impact de ces dernières à travers le Québec.

La bonification du financement des CDC représente pour 2018-2019 une augmentation de 800 000 $ et permettra de consolider la capacité d’agir des CDC ainsi que leur expertise dans leur collectivité.

Une hausse de financement salutaire, mais insuffisante pour les CDC

Pour le président de la TNCDC, M. Alain Roy, cette hausse, bien que positive, ne s’avère toutefois pas suffisante.
« Après des années de gel budgétaire, les montants octroyés, ne représentent ni plus ni moins qu’une mise à niveau qui permettra d’effectuer un rattrapage au regard du plafonnement observé au cours des dernières années », a constaté le président.
Depuis 2012, l’augmentation annuelle du financement du programme n’a servi qu’à couvrir les services offerts par 6 nouvelles CDC. Les CDC existantes ont dû composer avec un gel de leur financement. L’annonce d’aujourd’hui apporte une bouffée d’air frais, mais les moyens devront suivre dans les prochaines années, sinon elle équivaut à un nouveau gel, ce qui serait désolant.
Un financement adéquat de notre réseau permettrait un déploiement optimal du savoir-faire et du pouvoir d’agir de nos membres dans une optique de développement collectif, de mobilisation citoyenne, de concertation et de solidarité.
L’annonce du ministre témoigne d’une certaine reconnaissance envers le réseau des CDC, un réseau respecté et reconnu pour dynamiser les collectivités par sa vitalité. Il importe de considérer les CDC pour ce qu’elles sont. C’est-à-dire des expertes en matière de développement des communautés.

Mutisme concernant la mise en œuvre du Fonds québécois d’initiatives sociales
En sa qualité d’interlocutrice privilégiée du gouvernement du Québec en matière de lutte contre la pauvreté, la Table nationale des Corporations de développement communautaire du Québec désire interpeller le ministre Blais concernant l’annonce de la reconduction du Fonds québécois d'initiatives sociales (FQIS).
Nous avons été heureux d’apprendre, par l’entremise du Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023, la reconduction du Fonds québécois d’initiatives sociales et que ce dernier  sera bonifié à hauteur de 160M$ sur 6 ans. Le FQIS est un outil indispensable qui permet le maintien de la mobilisation des milieux autour de projets structurants.
« Toutefois, depuis cette annonce, nous sommes toujours sans nouvelles des processus d’attribution des sommes. Nous craignons que l’argent ne puisse pas être disponible avant le 30 avril prochain, date à laquelle le financement transitoire prendra fin », a déclaré M. Roy.
Un retard dans la mise en place des Alliances pour la solidarité aurait un impact majeur sur les efforts concertés de lutte contre la pauvreté mis de l’avant par les collectivités.

Qui sommes-nous?

Rappelons que les CDC sont des regroupements d'organisations communautaires qui œuvrent dans divers champs d'activités sur un territoire donné. La mission des CDC est d'assurer la participation active du mouvement populaire et communautaire au développement socioéconomique de son milieu.

La TNCDC a quant à elle pour mission de regrouper les CDC du Québec et de les soutenir dans leurs objectifs. De plus, elle promeut la place incontournable qu’occupe le mouvement communautaire autonome dans le développement local, et ce, dans une perspective de justice sociale et de développement global et durable de notre société.

La Table nationale des Corporations de développement communautaire compte 63 CDC membres qui regroupent plus de 2500 organismes communautaires au Québec.

-30-

Source : TNCDC (819) 478-9647, communication@tncdc.qc.ca

Renseignements : Mathieu Faucher, (819) 806-2741

lundi 12 mars 2018



L’objectif du colloque Environnement et éducation: La formation des écocitoyens de demain est de permettre un échange d’expériences concrètes vécues dans nos écoles, en vue de susciter l’amélioration et la reprise de ces expériences en environnement par d’autres établissements scolaires. L’équipe Carboneutre de l’école secondaire l’Odyssée vous invite donc à venir vivre une expérience unique de partage, de sensibilisation et de projets écocitoyens. Préparons-nous à former les citoyens de demain!

Grosse facture d'Hydro? Profitez du service gratuit Éconologis

Le programme gratuit Éconologis peut vous permettre d'économiser l'énergie, et donc de réduire vos factures.

Éconologis, c'est quoi?
C'est un service gratuit d'efficacité énergétique.
  • Nous pouvons calfeutrer les fenêtres (ou vous laisser les plastiques et le calfeutrant pour l'automne prochain), installer des coupe-froid dans vos portes, installer un pommeau de douche et des aérateurs de robinets pour économiser l'eau chaude, etc.
  • Nous vous donnerons aussi des trucs et conseils pour économiser sur vos factures d'énergie
  • Par la suite, des thermostats électroniques pourront être installés

Téléphonez au 819-563-1585 pour information ou pour prendre une rendez-vous

Pour qui?
Toute personne qui paie son chauffage et a un revenu admissible peut recevoir la visite (que vous soyez propriétaire ou locataire, chauffé au mazout ou à l'électrricité...)
Pour connaitre les revenus admissible selon le nombre de personnes: http://www.acefestrie.ca/wp-content/uploads/2018/01/flyer-%C3%A9cono-recto-verso.png

Par qui?
C'est un programme gouvernemental, livré par un organisme communautaire, l'Association coopérative d'économie familiale de l'Estrie. (ACEF Estrie). Hugo, Dominique, Ségolène ou Suzy iront chez-vous.

Cela vaut-il la peine d'avoir la visite le mois prochain, même si l'hiver achève? OUI.
Cela vaut la peine car:
  •  Mis à part les plastics et le calfeutrant en tube que nous pouvons vous laisser (avec les explications nécessaires), tous les autres accessoires seront installés (coupe-froid pour les portes, pommeau de douche et aérateur de robinet pour économiser l'eau chaude, etc).
  • Les conseils d'économie d'énergie sont pertinents en tout temps (les gens sont souvent agréablement surpris de tout ce qu'ils apprennent).
  • En ayant la visite en mars, vous pourrez avoir leur thermostats électroniques pour le prochain hiver (alors que ceux qui auront la visite à l'automne devront attendre plusieurs mois).

Téléphonez au 819-563-1585 pour information ou pour prendre une rendez-vous

Et partagez l'information aux gens que vous connaissez et qui pourraient en profiter: par courriel ou sur la page Facebook de l'ACEF www.facebook.com/acefestrie/

Bonne journée

Sylvie Bonin
ACEF Estrie (Association cooperative d’économie familiale de l’Estrie)
819 563-8144
187 Laurier, Sherbrooke, Qué.




vendredi 23 février 2018

vendredi 19 janvier 2018

MLA : Un organisme qui fait partie de la famille !



Les pivots de l’action communautaire du Val-Saint-François

Cette année, dans le but de faire connaître le merveilleux monde du milieu communautaire de la région, la Corporation de développement communautaire présente les directions et les coordinations de ses groupes membres. Ces personnes sont des professionnels dévoués et passionnés qui agissent à titre de véritable pilier de leur organisation. En quelque sorte, ils représentent le pivot de leur corporation et font les liens essentiels entre les partenaires, la population, leurs membres, leurs conseils d’administration, etc.  Cette série de reportage souhaite mettre en lumière leur travail et leur réalité.

 Reportage 2   MLA : Un organisme qui fait partie de la famille !

Marie-Claude Tarif, directrice de la Maison de la famille les Arbrisseaux (MLA) est entrée en fonction en 2016. Ancienne directrice clinique en toxico dans la MRC des  Sources, Madame Tardif détient un baccalauréat multidisciplinaire et elle réalise actuellement une maîtrise. 

Passionnée par son travail, elle a à cœur la mission de son organisme, c’est-à-dire d’accompagner les gens dans leur vie familiale, leur développement personnel et celui de leurs enfants. Avec son équipe dévouée, elle souhaite offrir une multitude d’activités qui répondent aux besoins et aux intérêts des familles du Val-Saint-François en se souciant également des familles qui ont des besoins particuliers.

Comme plusieurs groupes de la région, le défi de faire connaître ses activités demeure important et, bien entendu, le défi financier est également présent. Cela dit, malgré des ressources financières limitées, MLA continue de développer des nouveaux projets et de nouvelles activités comme Bouge ton papatin, des ateliers destinés aux pères et à leurs enfants.

Pour Marie-Claude Tardif, le milieu communautaire représente un véritable laboratoire d’innovation qui nous permet d’expérimenter des projets novateurs pour les familles et les enfants. Cet aspect de son travail s’avère très stimulant pour elle. D’ailleurs, depuis un an, Marie-Claude a remarqué que la beauté du Val-Saint-François réside sur l’atmosphère propice aux partenariats, comme en fait foi la large mobilisation Valfamille.



Pour les coordonnées de MLA, rendez-vous sur le site de l’Entre-val dans la section membres !

lundi 27 novembre 2017

Suivi des travaux - Concertation régionale intégrée en développement social

Bonjour chers partenaires,

Il nous fait plaisir de vous faire parvenir une première proposition de cadre de référence pour la concertation régionale intégrée en développement social en Estrie. Veuillez svp en prendre connaissance d'ici le 19 février prochain, date à laquelle ce dernier sera soumis pour discussion et approbation lors d'une rencontre régionale où les partenaires en développement social seront conviés. D'ici là, n'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ou suggestions en contactant l'un ou l'autre des membres du comité de transition (coordonnées incluses dans le document ci-joint)

Comment ce cadre de référence a-t-il été élaboré?

Ce cadre de référence a été élaboré suite à la journée régionale du 24 avril 2017 où différents scénarios avaient été proposés. À ce moment, les partenaires avaient travaillé en atelier afin de peaufiner ces scénarios en fonction des réalités propres à notre région. Au terme de l'atelier, 16 scénarios avaient été soumis à un vote pour dégager ceux qui faisaient davantage l'unanimité. Les partenaires avaient également donné le mandat au comité de transition d'intégrer les résultats de la journée dans un cadre de référence qui servirait de fondement à la mise en place de la concertation régionale intégrée. Et voilà donc un projet de cadre de référence!

Portrait des objectifs de travail des concertations en Estrie

Nous tenons à remercier tous les partenaires qui ont rempli le sondage en ligne ou qui nous ont fait parvenir leur plan d'action. Ces travaux visent à réaliser un portrait des objets de travail des différentes concertations en Estrie afin de dégager des éléments qui pourraient être travaillés par la future concertation intégrée. Les résultats seront présentés le 19 février.

Coordonnées

Nous vous rappelons que vous pouvez nous joindre au besoin en nous écrivant à l'adresse suivante: developpementsocialestrie@gmail.com

Sincères salutations,

Le comité de transition
Alain Roy, Alliance pour la solidarité et l’inclusion sociale
Lucie Therriault, Collectif estrien 0-5 ans
Louise Héroux, Comité estrien saines habitudes de vie
Mélissa Généreux, Direction de santé publique de l’Estrie
Jinny Mailhot, Inter-CDC de l’Estrie
Annick Wishnowsky, Réseau des entreprises d’économie sociale de l’Estrie
Claudia Fiore, Regroupement des organismes communautaires de l’Estrie
Micheline Roberge, Table de concertation des aînés de l’Estrie
Marie-France Bélanger, Table estrienne de concertation interordres en éducation de l’Estrie
André Lamarche, Table estrienne de concertation formation - emploi

Les coordonnatrices de trois des quatre instances régionales ayant initié la démarche sont également présentes (Marie-Andrée Roy, Collectif estrien 0-5 ans,  Joanie Otis, Comité estrien pour les saines habitudes de vie, Josiane Bergeron, Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie). 

lundi 20 novembre 2017



Les pivots de l’action communautaire du Val-Saint-François

Cette année, dans le but de faire connaître le merveilleux monde du milieu communautaire de la région, la Corporation de développement communautaire présente les directions et les coordinations de ses groupes membres. Ces personnes sont des professionnels dévouées et passionnées qui agissent à titre de véritable pilier de leur organisation. En quelque sorte, ils représentent le pivot de leur corporation et font les liens essentiels entre les partenaires, la population, leurs membres, leurs conseils d’administration, etc.  Cette série de reportage souhaite mettre en lumière leur travail et leur réalité.

 Reportage 2   Le CABVR : un centre au cœur de la communauté !

Toujours aller plus loin ensemble, voilà ce qui est inscrit sur l’ADN de Marie-Line Briand du Centre d’action bénévole Valcourt et région (CABVR). En poste depuis plus de 25 ans, Marie-Line a toujours la flamme et la passion de l’action communautaire et de servir la collectivité. Diplômée d’un baccalauréat en psychologie, Madame Briand est arrivée au commande en 1990 après avoir après avoir travaillé au service de consultation psychologique à la commission scolaire St-Exupéry à Longueuil.

Comme directrice général, Marie-Line coordonne avec brio un lieu au service de la communauté, un tremplin pour l’engagement bénévole qui sert à offrir une multitude de services aux citoyens de Valcourt et région. Ensembles, le conseil d’administration et le personnel cherchent à arrimer deux éléments importants : les services à la population et l’engagement citoyen. De plus, on s’assure constamment que les actions reflètent les besoins et les enjeux de la société.

Accroître la proximité de l’organisation envers les citoyens représente un des nombreux défis pour le CABVR. Fière de leur nouvelle localisation, au cœur de la ville de Valcourt, le nouveau bâtiment offre dorénavant la possibilité de déployer de nouveaux services et ce, de meilleures qualités. Également, ce nouvel édifice a permis de loger d’autres organisations (Valcourt 2030, le CFVSF, le CJEJ, etc). Cette stratégie permet une meilleure synergie entre les organismes, une plus grande proximité et, par le fait même, un renforcement des partenariats.

Enfin, le territoire représente un atout pour Marie-Line Briand, en plus de la beauté des paysages, le Val-Saint-François s’affiche comme une région dynamique, où on retrouve une diversité riche de communautés, de villages, de pôles qui font en sorte qu’il est possible d’œuvrer efficacement dans une région rurale diversifiée, voir même complexe où réside une grande ouverture d’esprit des citoyens engagés et un grand éventail de possibilités !



Pour les coordonnées du CABVR, rendez-vous sur le site de l’Entre-val dans la section membres !

mardi 14 novembre 2017

La concertation ValFamille appelle les résidents du Val-Saint-François à donner aux tout-petits la grande place qu’ils méritent


Dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits (GSTP), les partenaires de la concertation ValFamille se mobilisent afin de faire des enfants de 0 à 5 ans une véritable priorité de société. Du 19 au 25 novembre 2017, la GSTP est l’occasion de communiquer et de susciter le dialogue autour du développement des tout-petits, de mettre en lumière des initiatives locales et régionales qui soutiennent la petite enfance et de mobiliser l’ensemble de la société.

« La petite enfance n’a rien de petit pour une société. Cette période de la vie représente une extraordinaire fenêtre d’opportunité sur le plan du développement. Ce qui se déroule aujourd’hui dans la vie des tout-petits du Québec aura un impact pour des années à venir. Il est donc essentiel de nous engager collectivement à prendre des mesures qui leur permettront de se développer tous à leur plein potentiel », souligne Cathy Varnier, coordonnatrice de ValFamille.
« Nous avons tous un rôle à jouer et nous pouvons faire une réelle différence auprès des tout-petits, que l’on soit parents, membres de la famille, amis, éducateurs, élus ou employeurs. Cette semaine nous donne l’occasion de mettre les tout-petits au cœur de nos discussions pour que tous aient des chances égales de réussir. Donnons aux tout-petits la grande place qu’ils méritent », ajoute Annie-Soleil Proteau, animatrice et porte-parole de la Grande semaine des tout-petits. 
Plusieurs initiatives et projets pour les tout-petits dans le Val-Saint-François 
Dans le cadre de cette semaine, les partenaires ValFamille souhaitent mettre à l’honneur et faire rayonner les projets et initiatives de la MRC qui soutiennent la petite enfance. Parmi ces projets, notons en quelques-uns : Croques-livres, Lire et Faire Lire, Magimenus, Bouge ton Papatin, Parade de Noël, 5 à 7 familial, Fête des Nouveaux-nés, Mother Goose, Samactive, Bébé en action, Brin d’éveil, Créactifs et beaucoup plus encore!

Suivez-nous sur Facebook au cours de la GSTP pour plus de détails sur les projets ou encore rendez-vous sur valfamille.com pour toutes les activités et ressources à découvrir dans le Val!
Pour consulter la programmation de la Grande semaine des tout-petits à travers le Québec, visitez le http://grandesemaine.com/je-participe/liste-des-activites/.

Renseignements :
Cathy Varnier, coordonnatrice ValFamille, concertactions.vsf@gmail.com, 819-588-2280