lundi 2 novembre 2020

Invitation de la CDC de Sherbrooke !

Bonjour à vous ! Ceci pour présenter le prochain Zoom-ba de la CDC sur le thème : La cohésion d’équipe en contexte de télétravail 

Quand : Jeudi 12 novembre 2020

Heure : 9 h à 12 h

Pour qui ? : Tous les organismes et organisation de Sherbrooke, du réseau des CDC de l’Estrie et du Réseau estrien en développement social

Formateur : Dynamo : Pour créer des collectivités inclusives, vivantes, florissantes, Dynamo épaule des organisations et des collectifs qui contribuent au changement social, dans le développement de leurs capacités à collaborer, apprendre et agir ensemble. Dynamo intervient dans quatre champs d’action spécifiques : Apprentissage du travail collaboratif / Accompagnement de processus collectifs / Innovation collaborative / Renforcement du leadership

Inscription obligatoire : https://fr.surveymonkey.com/r/J3YTSC2

Le lien zoom sera envoyé 24 heures avant la tenue du zoom-ba ! 

N’hésitez pas à partager l’information auprès de vos collègues, organismes partenaires et membres de c.a ! 

Au plaisir !! 

Christian Bibeau

mardi 13 octobre 2020

La pandémie pose des défis pour les organismes communautaires du Val-Saint-François


Au cours de la semaine du 6 octobre, des représentants d’organismes du Val-Saint-François, qui travaillent notamment avec les personnes en situation de pauvreté ou victimes d’exclusion sociale, se sont donnés rendez-vous de façon virtuelle afin de dresser un état de la situation de la région et de partager des pistes de solutions aux problématiques sociales qui émergent de la crise sanitaire actuelle.

Un milieu communautaire tissé serré.

Tout d’abord, ce qui est frappant sur le terrain, c’est le dynamisme des intervenants communautaires et des partenaires. Le beau temps estival et les vacances ont porté fruit et les « troupes » sont prêtes pour affronter la prochaine vague. Les organismes communautaires souhaitent travailler avec le milieu dans un esprit d’entraide et de collaboration. Actuellement, une des solutions à la crise repose sur la mobilisation et l’adhésion des citoyennes et des citoyens aux consignes sanitaires. Autrement dit, la solution à court terme est entre les mains de la communauté.

Un tissu social qui se fragilise

Cependant, on remarque que les consignes en lien avec la pandémie ont des répercussions notables auprès de la population en général. Les acteurs du milieu communautaire et les partenaires constatent que plusieurs personnes souffrent présentement d’anxiété ou de stress à cause des effets de l’isolement, particulièrement les personnes vivant seules. De leur côté, les organismes œuvrant en sécurité alimentaire ont observé depuis le début de la pandémie une augmentation des demandes dans certains secteurs de la MRC. Du côté des familles, certaines ont de la difficulté à rejoindre les deux bouts. En ce qui concerne les organismes en employabilité, ceux-ci notent une augmentation des demandes et constatent également que les offres de formation à distance ne conviennent pas à tout le monde. Évidemment, la crainte de contracter la covid-19 a un impact sur les inscriptions de plusieurs activités de prévention mais aussi aux niveaux des activités sociales et culturelles. Voilà quelques constats préoccupants qui sont ressortis de la rencontre des intervenants.

Des mailles de solidarité

Or, face à ces nouveaux défis, on perçoit également plusieurs manifestations de solidarité sur le territoire. De plus en plus, les gens s’inquiètent de leurs voisins, s’entraident et des communautés de voisinage ont pris forme. Autant la pandémie a isolé certaines personnes, autant les nouvelles technologies ont offert la possibilité à des personnes éloignées physiquement d’avoir accès à des nouveaux services. Cela s’explique par le fait que plusieurs organismes ont été dans l’obligation de développer des nouvelles façons de faire pour établir des services d’entraide et de proximité par le biais des nouvelles technologies de l’information. Cependant, la faible couverture de l’internet haute vitesse en ruralité et le fait que plusieurs personnes n’ont pas d’appareils électroniques adéquats freinent la participation de plusieurs citoyens à l’extérieur des pôles urbains.

Enfin, sur une note d’espoir, les partenaires présents ont été informés que tout comme les capacités magiques de la fée des dents évoquées par notre premier ministre au printemps dernier, la magie du temps des fêtes sera au rendez-vous cette année au Val-Saint-François ! Tous et chacun ont manifesté leur intérêt d’épauler les lutins de Noël pour apporter des sourires et du bonheur auprès de toute la population !

-30-

Source : Diego Scalzo, directeur

CDC du Val-Saint-François

 

 

lundi 5 octobre 2020

Fonds d'urgence pour l'appui communautaire 2e cycle

 

📣Les organismes communautaires de l'Estrie peuvent désormais demander une aide financière dans le cadre du 2e cycle du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire.
📅La date limite pour déposer un projet est le 30 octobre 2020. Suivez le lien ci-dessous pour en savoir plus : http://www.centraideestrie.com/.../demande-financement.../
🤝Le #FondsUAC est administré en collaboration avec
United Way Centraide Canada
et
Emploi et Développement social Canada
et est financé par le gouvernement du Canada.



mardi 29 septembre 2020

Vidéo-bilan actions de la concertation Valfamille 2017-2020


Bonjour,

Il me fait plaisir de vous transmettre un vidéo-bilan qui présente les actions de la concertation Valfamille pour la période de 2017-2020. 

En espérant que ce vidéo puisse mettre un peu de soleil dans ce contexte plus difficile que nous vivons lié à la pandémie et qu’il vous donne un aperçu de tous les projets et aides aux familles et aux enfants de notre territoire, qui peuvent se concrétiser en continuant de travailler ensemble avec solidarité et bienveillance. Merci à vous tous d’en faire partie!

Cathy Varnier

Coordonnatrice ValFamille

819-588-2280



mardi 22 septembre 2020

Des jeunes qui ont laissé leur marque cet été dans le Val!


Val-Saint-François, le 17 septembre 2020 – C’est dans une ambiance intime et conviviale que s’est clôturé le projet collectif Déconfine-toi et laisse ta marque! avec le dévoilement du journal de déconfinement, un projet multimédia conçu par et pour les jeunes du Val-Saint-François.

Plus de 117 jeunes de la région ont participé à une série d’activités gratuites et d’ateliers variés, oscillant entre les arts et les sports de plein-air. Randonnée en vélo, journée interculturelle multisports et piscine, activité tie-dye, création musicale, démonstration de skateboard, kayak, journée de création artistique mandalas et peinture sur toile ont été quelques-unes des activités qui ont animé l’été des jeunes dans différents coins du Val. Selon leurs goûts, leurs intérêts, les jeunes étaient invités à participer, à s’impliquer, à créer et à s’exprimer. Les jeunes ont pu capter leurs diverses aventures par des photos et des vidéos qui ont été utilisés pour produire le journal de déconfinement, avec une création musicale écrite par les jeunes, avec l’aide de Boogat (Daniel Russo Garrido), artiste connu au Québec et à l’international.

Ce projet rassembleur visait à permettre aux jeunes de se mobiliser, de lâcher leur fou et de socialiser, tout en respectant les règles de distanciation gouvernementales. 

Ce projet a été rendu possible grâce à un soutien financier de Centraide Estrie et de la Fondation Chagnon, en collaboration avec le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (PRÉE) et grâce à l’implication de plusieurs organismes du milieu, dont Valcourt 2030, la Maison des Jeunes L’initiative, le CJE du comté de Johnson, l’OMH du Val-Saint-François, la concertation Valfamille, le Community Learning Center et la CDC du Val-Saint-François.   

Le projet multimédia sera accessible sur la page Facebook Déconfine-toi.

 

En espérant se retrouver l’été prochain, avec un projet jeunesse innovant dans le Val!

 -30-

Source :Michèle Laberge

Corporation de développement communautaire du Val-Saint-François

cdc.vsf@gmail.com

819 644.0133


vendredi 11 septembre 2020

Les organismes communautaires du Val-Saint-François : solidaires et prêts pour la rentrée !

Val-Saint-François – 11 septembre 2020. Réunis pour la première fois en présence depuis le début de la pandémie, les représentants des groupes communautaires membres de la Corporation de développement communautaire (CDC) du Val-Saint-François ont dressé un bilan de leurs actions des derniers mois. Il va sans dire que les organismes n’ont pas chômé pendant cette crise sanitaire hors du commun.

Les groupes en santé et services sociaux ont multiplié les services d’aide alimentaire sous diverses formes auprès des familles et des aînés du territoire. Plusieurs partenaires jeunesse se sont unis pour organiser des activités mobilisantes et innovantes pour les adolescents pendant la période estivale. D’ailleurs, les groupes culturels ont faire preuve d’ingéniosité pour offrir une programmation virtuelle à la population. Bref, tous les organismes ont modifié leurs façons de faire et ont introduit une nouvelle organisation du travail pour respecter les consignes sanitaires de la Santé publique afin de s’assurer que leurs services et activités soient les plus sécuritaires possible.

« C’est fascinant de constater la capacité d’adaptation des groupes communautaires de la région » a fait savoir Isabelle Forcier, présidente de la CDC, également directrice des Tabliers en folie, cuisines collectives de la région. « Les organismes ont fait preuve de résilience et de créativité pour s’adapter aux besoins des familles et de toute la population » a précisé Catherine Deladurantaye, représentante de la Maison de la famille Les Arbrisseaux. Enfin pour terminer, Cathy Varnier de la concertation Valfamille et Joannie Bergeron du Carrefour jeunesse emploi de Richmond ont toutes les deux souligné « qu’ensemble, en restant unie, la communauté va passer au travers cette crise »

-30-

Source : Diego Scalzo, directeur de la CDC du VSF - 819 357-0011

mercredi 9 septembre 2020

Les Centraide du Québec lancent un vaste appel à la générosité pour les populations vulnérables

 Sherbrooke, le 9 septembre 2020 — Un vaste appel au soutien des personnes vulnérables est lancé aujourd’hui par les Centraide du Québec qui démarrent leur campagne de collecte de fonds dans 18 régions sous le thème « Ici, avec cœur ». Ce grand mouvement de solidarité représente un soutien essentiel pour les 1 500 organismes communautaires associés à Centraide qui offrent des services de première nécessité à plus de 1,5 million de Québécois.es.

« Le confinement des derniers mois est lourd de conséquences : pertes d’emplois, hausse du prix des denrées, stress, etc. Cette nouvelle réalité fait en sorte que les organismes qui viennent en aide aux personnes les plus vulnérables sont eux-mêmes dans une situation précaire. La campagne de collecte de fonds qui démarre aujourd’hui et qui se termine à la fin décembre est donc décisive. Centraide, par son expertise sociale et sa connaissance du milieu, est plus que jamais pertinent », a mentionné Marie-Hélène Wolfe, directrice générale de Centraide Estrie.

Les Québécois.es invités.es à poursuivre leurs efforts de générosité

Selon un sondage Léger réalisé en juillet pour l’Institut Mallet, les Québécois.es ont été généreux.euses depuis le début de la pandémie et ont donné à 71 %. Au cours des six prochains mois, 78 % avancent une intention de faire un premier don, ou un don supplémentaire.  Nous vivrons des moments cruciaux pour la survie du milieu communautaire. Ce dernier vient en aide aux personnes vulnérables, dont la fragilité est exacerbée par la crise, et à ceux et celles qui ont soudainement basculé dans la précarité. Nous devons poursuivre cet élan collectif de générosité.

Il faut dire que le taux de chômage est demeuré à près de 10 % en juillet et les demandes dans les banques alimentaires sont source d’inquiétude alors qu’elles ont jusqu’à triplé dans les derniers mois. Les personnes vulnérables ont été particulièrement touchées par la crise sanitaire, sociale et économique. La COVID-19 a creusé davantage les inégalités sociales déjà existantes. Par ailleurs, la situation a aussi mis en lumière la précarité dans laquelle vivent beaucoup de travailleurs.euses pauvres, pourtant essentiels.les à notre société. S’ils.elles parvenaient avant la crise à combler leurs besoins de base, nombreux.ses sont ceux et celles qui ne peuvent plus joindre les deux bouts. Un nombre croissant de personnes ont besoin du soutien du milieu communautaire et les problèmes sociaux auxquels elles font face se sont aggravés.

Un réseau d’entraide prêt à répondre aux défis

Face à la crise, les Centraide du Québec ont répondu présents. Des fonds d’urgence ont été créés partout dans la province. Les différents paliers de gouvernement, ainsi que des fondations reconnues, des entreprises et des donateurs.trices ont fait confiance à l’expertise de Centraide pour allouer les fonds là où se trouvent les besoins.

Les Centraide du Québec ont démontré leur connaissance des besoins sur le terrain et leur rapidité pour verser les sommes aux organismes. Grâce à cet appui, ces derniers ont pu revoir à vive allure leurs services et leur fonctionnement pendant la crise. Plusieurs d’entre eux sont cependant restés fragilisés et sont inquiets pour l’avenir. La majorité des organismes connaissent un manque à gagner, doivent revoir leurs opérations, soutenir des dépenses reliées aux nouvelles normes sanitaires et faire face aux besoins qui explosent.

La campagne 2020 des Centraide comportera son lot de défis, mais ensemble nous pouvons agir ici, avec cœur, et faire une différence dans nos communautés. Plus que jamais, le réseau des Centraide compte sur le soutien et la générosité de ceux et celles qui peuvent donner pour appuyer l’indispensable filet social que représentent nos organismes communautaires.

Un lancement estrien différent

Dans le contexte actuel de crise, Centraide Estrie organise un lancement de campagne différent des années précédentes. Plutôt que de tenir une conférence de presse, l’équipe et les membres du cabinet de campagne iront donner du temps à la Chaudronnée de l’Estrie pour le service du dîner de 11h00 à 13h30. « C’est important de soutenir nos organismes partenaires en ces temps difficiles.  En ce début de campagne, nous faisons appel à la générosité de ceux et celles qui sont en mesure d’aider, des grands donateurs, des fondations et des entreprises de l’Estrie », explique M. Ismael Sondarjée, président du cabinet de campagne et spécialiste principal des marchés particuliers à la Banque de Montréal.

– 30 –

À propos de Centraide Estrie : Centraide Estrie mobilise le milieu et rassemble les ressources afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables, et ce, en partenariat avec les organismes communautaires engagés directement avec ces clientèles. Consultez le site web pour en savoir plus : www.centraideestrie.com ou suivez-nous sur Facebook et LinkedIn.

À propos de Centraide : Toutes les régions du Québec sont desservies par les Centraide et chacun d'eux recueille des dons sur son territoire pour les y investir afin d'agir sur la pauvreté et l'exclusion sociale. Les Centraide soutiennent environ 1 500 organismes et projets communautaires qui viennent en aide à près de 1,5 million de personnes au Québec.

Renseignements :

Caroline Falcão, conseillère aux communications et marketing, Centraide Estrie
819 569-9281, poste 228, communications@centraideestrie.com

Annick Gagnon, conseillère relations publiques, Centraide du Grand Montréal
514 288-1261, poste 242, gagnona@centraide-mtl.org


mardi 7 juillet 2020

Contribuons en 7 minutes à la mobilité durable de notre région !

Le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie est préoccupé par les impacts de la crise sanitaire sur la mobilité durable. En effet, les mesures de distanciation physique et les craintes des usagers imposent des changements importants dans les habitudes de transport des citoyens et dans les services offrant des alternatives à l’auto-solo.

Pour mieux connaître la réalité vécue par les citoyens ainsi que leurs perceptions face à la mobilité durable pour l’avenir, le CREE lance un court sondage d’une durée de 7 minutes et adressé à la population de l'Estrie. La date limite pour y répondre est le 15 juillet 2020.

Merci de prendre le temps de répondre au sondage et de le diffuser dans votre réseau. 

Voici le lien vers le sondage : https://fr.surveymonkey.com/r/mobilitepandemie 
Merci de votre participation! 

Léonie Lepage-Ouellette, M. Env.
Chargée de projets 

jeudi 18 juin 2020

En direct de l'AGA de la CDC !


Présentation des actions des organismes communautaires membres de la CDC du Val-Saint-François en temps de crise de la COVID-19 lors de l'Assemblée générale annuelle avec Isabelle Forcier (Présidente de la CDC), Cathy Varnier (coordonnatrice Valfamille) et Benoît Saint-Pierre (Président du Couvent Mont-Saint-Patrice). 

Musique originale de Thomas Fersen (Bella ciao).

lundi 15 juin 2020

LE TALK-CHAUD : Un portrait du milieu social estrien en temps de crise de la COVID-19

Le ROC de l’Estrie et les CDC de l’Estrie vous présentent LE TALK-CHAUD : Un portrait du milieu social estrien.

La crise de la COVID-19 affecte toutes les sphères de nos vies ! La distanciation physique et le confinement contraignent les organisations à modifier leurs façons de faire, voir même de fonctionner. Malheureusement, les solutions ne sont pas toujours simples à appliquer et les impacts sur le tissu social émergent à plusieurs niveaux.

Face à cette problématique, le Regroupement des organismes communautaires (ROC) de l’Estrie et les Corporation de développement communautaire (CDC) de l’Estrie ont organisé une grande rencontre de partenaires sous la forme d’un talk-show afin de faire un premier portrait de la situation en Estrie et de dégager des enjeux et des défis vécus sur nos territoires.
- - - - - - - -
Aussi, nous tenons remercier les personnes suivantes pour leur implication dans ce projet :

En ordre d’apparition :

Sylvain Dupont, directeur général de la CDC de la Haute-Yamaska
Claudia Fiore-Leduc, agente de liaison du ROC de l’Estrie
Monique Phérivong Lenoir, directrice générale de laCDC du Granit
Claudelle Cyr, directrice du ROC de l’Estrie
Diego Scalzo, directeur de la CDC du Val-Saint-François
Cynthia Collette, directrice générale du Pôle de l’entreprenariat collectif de l’Estrie
Alain Roy, coordonnateur de la CDC des Sources
Jacinthe Caron, directrice du Conseil régional de l’environnement de l’Estrie
Jinny Mailhot, directrice générale de la CDC du Haut-Saint-François
Pierre Mino, directeur général du Conseil régional de la culture de l’Estrie
Émilie Drouin, directrice générale de la CDC de la MRC de Coaticook
Louise Héroux, directrice du Conseil sport et loisir de l’Estrie
Christian Bibeau, directeur de la CDC de Sherbrooke
Émanuèle Lapierre-Fortin, directrice générale de l’Observatoire estrien du développement des communautés

samedi 6 juin 2020

Une alliance entre les élus et le milieu communautaire du Val-Saint-François



Luc Cayer et Isabelle Forcier
C’est avec beaucoup de fierté que le préfet de la MRC du Val-Saint-François, monsieur Luc Cayer, en compagnie de madame Isabelle Forcier, présidente de la Corporation de développement communautaire (CDC), ont annoncé la concrétisation de quatre projets de lutte à la pauvreté sur le territoire. Ces projets sont rendus possibles grâce à un financement de près de 150 000 $ issu du Fonds québécois d’initiatives sociales, octroyé dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

 « La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale est au centre de nos préoccupations. À cet égard, cet investissement de votre gouvernement dans la MRC du Val-Saint-François permettra de soutenir des projets visant à outiller les personnes en situation de vulnérabilité sur le territoire, ainsi que les organismes qui les accompagnent au quotidien » précise monsieur Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Sommes octroyées selon les projets retenus :

40 000 $ pour un projet de scolarisation des mères de la communauté anglophone par le Carrefour jeunesse emploi des comtés de Richmond et Drummond-Bois-Francs;

29 056 $ pour des ateliers culinaires pour les adolescents par la Maison des jeunes l’Initiative de Valcourt;

40 000 $ pour un soutenir le travail de milieu dans toute la MRC;

39 810 $ sur trois ans pour soutenir une initiative de transition scolaire par la Maison de la famille les Arbrisseaux.

 « Le milieu municipal se réjouit de constater la collaboration des partenaires sociaux et économiques pour la solidarité et l’inclusion sociale des personnes vulnérables de notre région » a mentionné le préfet lors du point de presse. « Je suis confiante que les collaborations et les alliances entre les intervenants municipaux et les acteurs du milieu communautaire de notre région vont davantage se multiplier dans les années à venir pour le bénéfice de toute la population, particulièrement en ces temps de crise » a conclu madame Forcier, présidente de la CDC et directrice générale des Tabliers en folie.

On rappelle que cette démarche a débuté avec la nomination de la Corporation de Développement Communautaire (CDC) à titre d’instance locale responsable de mobiliser le milieu et de réaliser un portrait de la pauvreté du Val-Saint-François, le tout grâce à la collaboration de la MRC. 


-30-

Source : Diego Scalzo, directeur

vendredi 29 mai 2020

COVID 19 - Message de votre CDC - Bulletin 9


Bonjour à tous, membres de la CDC, partenaires et organismes,

Voici quelques informations pertinentes en ces temps de crise (les autres bulletins sont disponibles sur https://entre-val.blogspot.com/ ) :

  • L’AGA de la CDC se tiendra le 18 juin à 9h30. Un lien zoom et la documentation suivra dans les prochains jours;
  • Bonne nouvelle encore , Valfamille a reçu du financement supplémentaire pour des activités pour les jeunes avec la participation de Centraide Estrie, la Fondation Lucie et André Chagnon et ce, en collaboration avec nos amis du PRÉE.
  • Un rappel à partager dans vos réseaux : un événement majeur se tiendra le 9 juin prochain : Le Talk-Chaud – organisé par le milieu communautaire estrien et votre CDC préférée. Pour en savoir plus : https://entre-val.blogspot.com/2020/05/le-talk-chaud.html ;
  • Une sortie médiatique de votre CDC à lire… : https://entre-val.blogspot.com/2020/05/les-ogranismes-communautaires-du-val.html ;
Salutations sincères et bonne fin de semaine !

Diego Scalzo, directeur

jeudi 28 mai 2020

Assemblée générale annuelle de la Corporation de développement communautaire du Val-Saint-François

AGA de la CDC du VSF
Jeudi - 18 juin à 9h30
- En vidéoconférence - 

Communiqué: Les ogranismes communautaires du Val-Saint-François: mobilisés pour affronter la crise !


Forts d’une rencontre virtuelle tenue le 26 mai dernier, les organismes communautaires du Val-Saint-François, membres de la Corporation de développement communautaire, sont toujours mobilisés pour affronter la crise sanitaire actuelle. Pendant les dernières semaines, tous les groupes sont restés actifs et ont déployé leurs ressources pour offrir de l’aide à leurs membres et aux personnes dans le besoin de notre région.

Plusieurs organismes ont réinventé leurs services afin de les adapter à l’urgence actuelle. On constate que le personnel des différents organismes a rapidement maîtrisé les différents outils des technologies de l’information et des communications pour rejoindre les personnes confinées. De plus, les organismes en aide alimentaire ont maintenu leurs activités pour apporter du répit, du réconfort et de l’approvisionnement pour les ménages dans le besoin. 

Cependant, les groupes demeurent vigilants pour affronter l’avenir qui demeure inconnu. Y aura-t-il une deuxième vague? Quelles seront les conséquences socio-économiques dans notre région? Ces questions demeurent sans réponse mais, force est de constater, que le partenariat entre les membres de la CDC s’appuie sur des assises solides.  Les membres de la CDC vont continuer de se concerter afin de respecter les missions de chacun et de s’assurer d’offrir des activités et des solutions innovantes aux problèmes qui nous attendent.


Cela dit, la santé, le bien-être de la population et le développement socio-économique ne reposent pas uniquement sur les épaules du milieu communautaire, loin de là. Le financement anémique et la portée des initiatives des groupes communautaires ne peuvent se traduire par des actions qui vont régler tous les problèmes sociaux. On se rappelle que les groupes communautaires ont été créés en grande partie par des citoyens qui se sont mobilisés pour répondre à des besoins souvent imputables à un sous-financement des services publiques. Dans ce sens, une des clés pour sortir de cette repose sur la capacité des secteurs à se mobiliser et à coordonner leurs efforts pour renforcer nos communautés.

Source: Diego Scalzo, dircteur


mercredi 27 mai 2020

Le Talk-chaud !



La crise de la COVID-19 affecte toutes les sphères de nos vies! La distanciation physique et le confinement contraignent les organisations à modifier leurs façons de faire, voir même de fonctionner. Malheureusement, les solutions ne sont pas toujours simples à appliquer et les impacts sur le tissu social émergent à plusieurs niveaux.
Face à cette problématique, le ROC de l’Estrie et les CDC de l’Estrie ont décidé d’organiser une grande rencontre de partenaires sous la forme d’un «talk-show» afin de faire un premier portrait de la situation en Estrie et de dégager des enjeux et des défis vécus sur nos territoires. Cette initiative souhaite nourrir les collectivités dans leurs démarches de relance de nos milieux de vie…

Notez ce "Talk-chaud" à votre agenda. C'est un rendez-vous!
  • Mardi 9 juin 2020
  • De 13 h à 14 h 30
  • En direct sur Zoom (864 2877 4092)
  • Avec plusieurs invité.e.s des milieux de l'environnement, action communautaire autonome, économie sociale, culture et loisirs
  • Ouvert à toutes et à tous!
Une rencontre dynamique où nos invité.e.s proposeront un diagnostic de différents secteurs d’activités en lien avec l’action collective et la participation citoyenne dans leur secteur. Ils et elles nous parleront brièvement de leur milieu avant la crise, pendant la crise et tenteront d'émettre, dans la mesure du possible, des hypothèses pour la sortie de crise.


lundi 18 mai 2020

COVID 19 - Message de Votre CDC - Bulletin 8


Bonjour à tous, membres de la CDC, partenaires et organismes,

Voici quelques informations pertinentes en ces temps de crise (les autres bulletins sont disponibles sur https://entre-val.blogspot.com/ ) :

  • Centraide est très proactif pour supporter les groupes. Plusieurs membres de la CDC ont reçu du soutien financier pour différents projets dont 3 000$ pour offrir des produits locaux dans les services d’aide alimentaire dans les trois pôles;
  • Bonne nouvelle, Valfamille a reçu du financement supplémentaire par le ministère de la Famille pour poursuivre ses activités;
  • L’AGA du Pôle de l’entreprenariat de l’Estrie se tiendra le 28 mai à 10h (voir leur site pour en savoir plus);
  • Le PAUPME (le Programme d’aide d’urgence pour les petites et moyennes entreprises) est maintenant disponible. La porte d’entrée pour ce nouveau fonds est Développement Val-Saint-François (voir leur site pour en savoir plus);
  • Trans-appel tiendra son AGA le 27 mai prochain à 19h;
  • Nos amis du Projet PRÉE multiplient les initiatives pour soutenir les parents. D’ailleurs, une nouvelle section est disponible sur la plateforme pour mettre de l’avant les principales ressources locales et régionales (il y a une section Val-Saint-François). Vous êtes invités à transmettre vos ressources et vos initiatives au Projet PRÉE à l’adresse info@reussiteeducativeestrie.ca;
Un billet de la direction : Après quelques semaines de crise, vous allez beaucoup entendre parler de « réouverture » et de « déconfinement ». Comme les membres de la CDC n’ont pas cessé leurs activités (les activités ont été réalisées à distance dans plusieurs cas), ces notions ne s’appliquent pas nécessairement à tous. Cela dit, avant d’appliquer les mesures de la CNESST dans vos organisations pour retrouver un mode de fonctionnement qui ressemblait à « notre ancienne vie », il faut savoir que « le déconfinement progressif ne veut pas dire que la pandémie est terminée. Cela veut simplement dire qu’il y a encore de la place pour vous aux soins intensifs ». Pensez-y bien !

Salutations sincères et bonne semaine !

Diego Scalzo, directeur
CDC du Val-Saint-François

mercredi 22 avril 2020

COVID 19 - Message de Votre CDC - Bulletin 7


Bonjour à tous, membres de la CDC, partenaires et organismes,

Voici quelques informations pertinentes en ces temps de crise (les autres bulletins sont disponibles sur https://entre-val.blogspot.com/ ) :

Un billet de la direction : les impacts du confinement auprès de la population nous inquiètent grandement, plus particulièrement auprès des aînés, des familles, des enfants, des femmes et auprès des personnes « vulnérables ». Présentement, le milieu communautaire joue un rôle important pour venir en aide à certaines de ces personnes. Malheureusement, il y a des signes qui nous indiquent que plusieurs de nos concitoyenNEs n’ont pas accès à des ressources pour les aider. Plus que jamais il faut travailler ensemble afin de veiller que personne ne soit laissé pour compte…

Enfin, n'oubliez pas aussi qu’il est toujours possible de référer toute personne en besoin à l’accueil psychosocial du CIUSSS de l’Estrie – CHUS soit au 819-542-2777 ext : 55225 ou 811 option 2.

Bon courage !

Diego Scalzo, directeur

CDC du Val-Saint-François

819 357-0011

mardi 7 avril 2020

COVID-19 Message de votre CDC - Bulletin 6

COVID-19 Message de votre CDC - bulletin 5


Bonjour à vous,   ***Merci de partager dans vos réseaux / english message follow

La CDC du Val-Saint-François et la concertation ValFamille, en collaboration avec l’organisme Secours-amitié Estrie, vous invitent à une formation/sensibilisation offerte GRATUITEMENT sur les bases de l’écoute et de comment venir en aide à une personne lorsque nous avons des inquiétudes à son sujet ou qu’elle exprime des besoins.

En cette période de confinement, nous sommes tous appelés plus que jamais à accroitre notre vigilance envers des personnes isolées et plus vulnérables, qu’elles soient membre de notre entourage ou non. Nous voyons d’ailleurs naitre de belles initiatives telles que des appels amicaux pour s’informer de l’état des personnes vivant seules ou simplement pour les aider à combattre l’ennui qu’elle peuvent vivre dans un contexte de confinement.  Parfois, certaines personnes peuvent avoir certains besoins auxquels nous ne savons pas toujours comment répondre ou vers quel organisme référer.

Cette formation ne vise pas à faire de vous des intervenants, mais à vous outiller dans un rôle de « sentinelle », pour « accueillir » l’autre, repérer ses besoins et savoir vers où et comment la référer pour qu’elle reçoive de l’aide.

Elle se tiendra par visioconférence le jeudi 9 avril, à 14h30. Durée : 90 minutes. Vous devez vous inscrire via ce lien : Inscription pour formation écoute active

Le lien pour la visioconférence vous sera envoyé par courriel après inscription.

Elle s’adresse à toute personne intéressée par le sujet, bénévole, élu, professionnel dans un autre domaine que l’intervention, employé d’une organisation, membre de la communauté, que ce soit pour vous outiller par rapport à un membre de votre famille que vous aidez, etc.

La conférence se tiendra en français mais soutien et bienvenue aux personnes d’expression anglaise. Une formation en anglais sera disponible et offerte sous peu.

Merci de partager dans vos réseaux. Au plaisir de vous y rencontrer!

lundi 30 mars 2020

COVID-19 Message de votre CDC - bulletin 4


Bonjour à tous, membres de la CDC, organismes et partenaires,

Voici les dernières nouvelles pour le Val-Saint-François :

  • Vous êtes conviés à une rencontre des membres et partenaires le 7 avril à 15h via zoom (un lien vous sera envoyé quelques jours avant) – un bref tour de table pour connaître vos besoins et la réalité sur le terrain;
  • Du Côté de la Maison de la famille les Arbrisseaux, le personnel offre encore le soutien téléphonique, le croque-livre et le garde-manger sont maintenus et remplis en respectant les normes d'hygiène. Un groupe de discussion virtuel pour les mamans de Parent'aise commence la semaine prochaine et il y aura de la livraison de matériel pour enfants et vêtements pour les familles qui ont besoin avec le changement de saison. Il y une ouverture à faire de la livraison de dépannage alimentaire du CAB auprès des familles qui auraient besoin (pas encore de demandes à ce niveau de familles). L’équipe recense les familles qui ont besoin de livraisons d'épicerie, mais beaucoup d'épiceries se sont adaptées et offrent la livraison et un service de ramassage à l'auto.
  • Les Tabliers en folie développe un service de dépannage alimentaire avec livraison. Depuis ce matin, l’équipe cuisine des plats congelés qu’ils vont distribuer aux gens de Richmond et région. Plus de détails à venir pour le fonctionnement;
  • Cathy a reçu l’approbation d’Avenir d’enfants pour revoir le plan d’action de Valfamille qui se termine au 30 juin. Plusieurs projets sont impossibles à réaliser;
  • Les membres de la CDC qui participent aux comités de codéveloppement seront contactés sous peu pour remettre cette initiative en marche afin de supporter les intervenantEs.
Comme je sais que vous être très sollicités.. j’essaie d’être le plus bref possible.

Bonne journée !

L’équipe de la CDC

vendredi 27 mars 2020

COVID-19 - CDC Bulletin 3


Bonjour à tous, membres de la CDC, organismes et partenaires,

Voici quelques ajouts sur la situation actuelle :

- Marie-Line est de retour pour assurer l’intérim du CAB de Valcourt;

- Le Rivage a aussi suspendu ses actions, mais est présent via Facebook et téléphone;

- Notre collègue David, travailleur de milieu pour l’Office municipal d’habitation du Val-St-François, poursuit ses services de travailleur de milieu pour nos 360 logements répartis dans le Val ( familles, aînés et personnes seules). Pour le moment  il offre principalement du soutien téléphonique mais il se déplace aussi pour les urgences ou pour livrer certaines denrées chez les locataires qui en ont besoins. Il offre ses disponibilités pour les livraisons ( livraisons d’épicerie et autres gestes importants), étant donné qu’il a déjà à se déplacer dans le Val quelques fois par semaine pour différents dépannages aux locataires.

- Trans-Appel est toujours en fonction mais pour des déplacements médicaux en priorité;

- Pour ce qui est de votre financement et des redditions de comptes, je reçois plusieurs correspondances qui assurent une grande souplesse pour la suite des choses.

Enfin, je vous souhaite une belle fin de semaine… un film, un 5 à 7 virtuel, une marche, un bon souper et un bon verre de vin italien !

Votre CDC

COVID-19 CDC Bulletin 2


Bonjour à tous, membres de la CDC et les partenaires,

Voici quelques informations en vrac:

En gros, la plupart des groupes communautaires sont fermés et offrent des services à distance. À ce jour:

-Les popottes de Richmond, Valcourt et Windsor sont actives;

-Du dépannage alimentaire se fait à Windsor et Valcourt;

-Les Tabliers, le Centre des femmes, la maison de la famille et les maisons des jeunes offrent du soutien à distance et donnent de l'informations à leurs membres;

-Les 2 CJE et ADN Emploi répondent à distance aux nombreuses demandes en lien avec l'assurance emploi et les programmes en cours;

-Les groupes culturels sont fermés;

-CIAX est toujours en onde et partage des informations pertinentes;

-Valcourt 2030 organise des activités à distance;

-Les CPE offrent des services aux gens des secteurs essentiels;

Voilà mon portrait pour l'instant, merci de me donner des informations manquantes pour le Val-Saint-François;

Autres Points:

- On craint de manquer de purrel, de gants et de masques dans les popottes roulantes;

- Il y a une faible hausse des demandes de dépannage alimentaire dans le secteur de Windsor pour l'instant;

- On craint une diminution des dons en provenance des épiceries;

- On note qu'il n'y a pas de dépannage alimentaire structuré à Richmond comme on retrouve à Windsor et Valcourt, des intervenants pensent que cela pourrait être problématique à court terme;

- Pour le VSF, des $ (fonds d'urgence du CIUSSS) vont descendre dans les popottes roulantes et les banques alimentaires sous-peu;

- Centraide devrait faire des annonces la semaine prochaine;

- On souligne l'importance de Moisson Estrie, on espère qu'il vont tenir le coup (en matière de livraison notamment);

- Un site benevole.ca existe… pour recruter des bénévoles;

- Il faut penser dans les CAB un plan de continuité des services si les employés tombent malade;

- Valfamille (Cathy) regarde se qu'on peut faire avec les $ restants d'Avenir d'enfants pour aider la situation actuelle (livraison d'épicerie et autres gestes importants);

-J'ai fait des approches auprès de la Fondation Chagnon pour du soutien, à suivre;

A NOTER: LES GROUPES COMMUNAUTAIRES, VOUS TOUS, N'ÊTES PAS CONSIDÉRÉS COMME DES SERVICES ESSENTIELS.

VOUS ÊTES DES SERVICES PRIORITAIRES.

BREF, FAITES CE QUE VOUS POUVEZ ET CE SERA DÉJÀ BEAUCOUP ET TRÈS APPRÉCIÉ !

Merci à tous !

Solidairement !

Votre CDC !

COVID19 - CDC Bulletin - 1


Bonjour à tous, membres de la CDC,

D'abord, j'espère que vous allez bien !

De toute évidence, nous allons traverser tous ensemble une période difficile.

Selon mes connaissances, au niveau de la MRC, pour l'instant, il n'y a pas de mobilisation sur la crise que nous vivons présentement. Cela devrait pointer à l'horizon on l'espère.

Comme la ministre de la Santé et des Services sociaux vient de le dire à la télévision, les organismes communautaires jouent un rôle majeur dans la situation actuelle. La majorité d'entre-nous faisons du télétravail et, évidemment, notre action est moins direct. Cependant, un petit geste dans la vie de quelqu'un peut faire une grande différence...

Dans les prochaines semaines je vais vous transmettre toutes les informations utiles que je reçois qui vous concernent tout en faisant attention de ne pas vous submerger d'informations… ça tire de partout.

D'ailleurs, voici un tableau fait par le CIUSSS des organismes en santé et services sociaux de l'Estrie. Si vous voyez des corrections à faire merci de m'informer. Pour les groupes qui ne sont pas en santé et services sociaux, il est pertinent de connaître ces informations afin de bien informer votre entourage (usagers, clients, administrateurs, etc).

Bon courage !

Solidairement,

Diego

lundi 16 mars 2020

Coronavirus: chaque geste compte !


Val-Saint-François - 16 mars 2020 - La Corporation de développement communautaire (CDC) du Val-Saint-François rappelle à ses membres et à la population l’importance de respecter les mesures gouvernementales pour contrer la propagation du coronavirus dans la communauté. Pour la présidente de la CDC et directrice des Tabliers en folie, Isabelle Forcier : « tel que mentionné par le premier ministre du Québec, il est fondamental de comprendre que chaque geste compte pour aider les travailleurs de la santé à faire face à cette terrible maladie ! C'est la mobilisation de toute la communauté qui va faire en sorte que nous passerons au travers de cette épreuve ».  

Ainsi, la CDC demande la collaboration de ses membres et à la population de limiter les visites et les rassemblements qui ne sont pas nécessaires. Aussi, on rappelle avec insistance la collaboration des personnes âgées de 70 ans et plus de ne pas sortir de chez elles, sauf pour un rendez-vous essentiel. Ces dernières sont les plus vulnérables aux conséquences néfastes, voire mortelles, du COVID-19. 

L'équipe de la CDC demeure disponible par téléphone ou par courriel pour soutenir les membres au besoin aux coordonnées habituelles 819-644-0133 ou cdcvalsf@cgocable.ca.

Enfin, les personnes désirant obtenir de l’information sur la COVID-19 au Québec sont invitées à visiter le site Internet quebec.ca/coronavirus. Toute personne qui pense être atteinte de la COVID-19 ou qui souhaite obtenir des renseignements à ce sujet est invitée à composer le 1 877 644-4545. Nous vous rappelons de suivre les mesures d’hygiène et de faire preuve de solidarité !

-30-

Source: Diego Scalzo, directeur

819-644-0133


lundi 24 février 2020

Des facettes municipales du développement social dans le Val-Saint-François.


Des facettes municipales du développement social dans le Val-Saint-François.
Le 21 février dernier, la Corporation de développement communautaire (CDC) du Val-Saint-François organisait un grand rendez-vous sous le thème du développement social et l’action municipale. Pour cette occasion, quatre élus de notre région (Sylvie Bureau, Herman Herbers, Derek Grilli et Luc Cayer) étaient conviés de présenter des actions, des réalisations et des projets à venir en lien avec le développement social de leur municipalité respective.
En guise d’introduction, la présidente de la CDC, madame Isabelle Forcier, a rappelé que le développement social représentait pour le milieu communautaire un déterminant essentiel au bien-être de la collectivité. Pour le communautaire, on entend par développement social les actions qui améliorent la qualité de vie des jeunes, des tout-petits, des familles ou des aînés notamment.  

Sylvie Bureau, mairesse de Windsor
D’entrée de jeu, madame Bureau était ravie de la présence de nombreux partenaires dans la salle. « Il est intéressant de constater que le développement social de nos municipalités intéresse autant de gens » a-t-elle souligné.
Pour le bien-être de la population, madame Bureau a rappelé l’importance de la persévérance scolaire. Chaque année, la municipalité remet des certificats pour souligner la réussite des élèves du Tournesol. Madame la mairesse constate que parfois, des petits gestes d’encouragement font une grande différence dans le parcours scolaire des jeunes.  

Dès son arrivée en poste, les élus de Windsor ont mis en place un comité pour la famille et les aînés dont l’objectif est d’organiser des activités rassembleuses telles que la fête de la famille, la fête Nationale ou la parade de Noël, le principal est de permettre aux citoyens de partager ensemble. De plus, Madame Bureau nous fait part de l’importance de collaborer avec les municipalités avoisinantes et de développer des ententes pour d’une part, l’organisation d’événements d’envergure et, d’autres part, pour supporter des infrastructures de loisirs comme le projet d’agrandissement de la bibliothèque, un lieu très fréquenté par la population de la région.
La Ville de Windsor travaille beaucoup en collaboration avec les organismes de son milieu que ce soit le Grand défi Desjardins, les écoles, le Centre d’action bénévole, les Tabliers en folie – cuisines collectives, la maison de la famille Les Arbrisseaux, le Centre de répit Théo Vallières le Centre des femmes du VSF, la Maison des jeunes de la Saint-François, etc. À cet égard, Madame Bureau a fait remarquer qu’il s’avère primordial de penser au gens qui sont dans le besoin, par exemple il faut qu’il y ait des endroits où les gens puissent échanger entre eux. Aussi, en ce qui concerne la lutte à la pauvreté et la solidarité, madame Bureau nous a mentionné que les paniers de Noël font une différence dans la vie des personnes dans le besoin.
En terminant, la mairesse de Windsor a rappelé qu’une ville ne peut pas tout faire, « nous avons besoin des organismes qui s’occupent des personnes dans le besoin. Il faut encourager les organismes soit bénévolement ou financièrement ».

Herman Herbers, maire de Cleveland
Pour le maire de Cleveland, il est primordial d’investir dans les infrastructures récréatives, les organismes, les familles, les enfants et surtout, de supporter les bénévoles qui offrent plusieurs services à la population et, en plus, développent des projets dans la municipalité. C’est dans cette perspective que le budget de la municipalité a doublé dans les dernières années au niveau des dons et des commandites, justement pour encourager l’action bénévole dans son milieu. Parmi les projets supportés monsieur Herbers a énuméré le Centre d’action bénévole, les paniers de Noël, la fondation du Wales Home ou le Carrefour jeunesse emploi de Richmond entre autres.
De plus, on retrouve comme priorité à Cleveland le développement de la jeunesse et de la famille. Pour monsieur Herbers, il est important que les jeunes aient accès à des services récréatifs, culturels, sportifs de la ville de Richmond, d’où une entente avec cette dernière. D’ailleurs, en collaboration avec Richmond, la Ville de Cleveland participe à la fête de la famille, la fête des voisins, l’arrivée du Père Noël, l’accueil des nouveaux nées, la soirée de reconnaissance des bénévoles, les plaisirs d’hivers et plusieurs autres projets événements.
Un dossier qui tient à cœur à monsieur Herbers est le projet d’éclairage du terrain de soccer situé à la polyvalente Richmond Regional High School. Un projet réalisé en partenariat avec les municipalités de Richmond, Melbourne et la Commission scolaire notamment. Selon le maire de Cleveland, « c’est un dossier très structurant pour les jeunes de la région et pour l’école » a-t-il soutenu.
À la demande des citoyens et pour le bien-être des familles, la municipalité a inauguré et restauré deux nouveaux parcs de même que le terrain de balle. La municipalité a aussi fait l’acquisition de modules de jeux adaptés pour tous les âges. Pour Monsieur Herbers, ces infrastructures font en sorte que nous sommes plus attractifs pour attirer des familles dans notre communauté.

Monsieur Herbers a aussi fait mention du Club 4-H, un organisme en milieu rural et agricole qui œuvre auprès des jeunes aux niveaux des aptitudes, de la croissance personnelle et du leadership. Il est fier de supporter cette organisation qui, d’ailleurs, sera l’hôte cette année du rallye provincial qui se tiendra justement à Cleveland au terrain d’exposition.
L’Expo agricole, un événement qui attire plus de 10 000 personnes annuellement, figure parmi les actions structurantes de la municipalité. On note que lors des vendredis de l’expo, l’entrée est gratuite pour les jeunes des milieux scolaires. Une belle façon d’inclure les jeunes dans la communauté souligne le maire.
Également, le maire souhaite supporter les scouts de sa municipalité dans la mise à niveau de leurs bâtiments situés au Lac Spooner Pound. Les scouts de Cleveland attirent des jeunes de toute la région et même de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick.
Pour soutenir la jeunesse, le maire participe au tournoi de golf des maires avec ses pairs de Richmond et de Melbourne afin d’appuyer financièrement le Club de soccer, les scouts, le hockey mineur, le patinage artistique et les jeunes qui souhaitent s’initier au golf. Depuis deux ans, ce tournoi a permis d’amasser plus de 11 000 $ pour les organismes jeunesses de la communauté.
Enfin, les élus de Cleveland sont conscients de l’importance de la persévérance scolaire auprès jeunes. Pour ce faire, des bourses d’étude, du soutien au Club des petits déjeuners ainsi qu’au Grand défi Desjardins figurent parmi les gestes privilégiés par la municipalité dans ce domaine.
Derek Grilli, maire de Lawrenceville
Monsieur Grilli, un montréalais d’origine, a vite su s’intégrer dans la communauté de Lawrenceville, qu’il décrit comme une collectivité soucieuse de sa qualité de vie et de l’importance accordée aux rassemblements citoyens. Deux secteurs d’activités sont prioritaires en matière de développement social à Lawrenceville : le sport et la culture. Selon monsieur Grilli, le sport et la culture contribuent à l’attraction et la rétention des familles de sa municipalité. D’ailleurs, avec la collaboration des organismes du territoire dont la FADOQ et le comité des loisirs. Le maire soutient : « l’implication de tous nous a permis d’obtenir des subventions importantes depuis les vingt dernières années, soit près de 250 000 $ ». Parmi les projets réalisés, on retient le parc de terrain de balle éclairé où l’on retrouve également un parc pour les jeunes, le camp de jour ainsi qu’un espace dédié pour les aînés. 

Plusieurs efforts ont aussi été déployés au niveau de la salle communautaire pour les activités et les rassemblements citoyens. D’ailleurs, le maire souligne le dynamisme de la FADOQ qui a reçu une subvention (programme ITMAV) pour venir en aide aux personnes âgées vulnérables, permettre d’organiser des conférences, planifier sorties organisées ou des pique-niques entre autres.
Un autre projet structurant est la reconversion de l’ancien magasin général en lieu de rassemblement citoyen. Tous les jeudis des gens se réunissent autour d’un repas et quelques verres avec la possibilité pour les artistes du coin de réaliser des spectacles au grand bonheur des amateurs d’arts et de culture de la région.
D’ailleurs, on retrouve aussi à Lawrenceville une Usine à Spectacles, un autre projet qui fait la fierté du maire. Ce mini théâtre fondé par le comité des loisirs peut recevoir environ 60 personnes pour la production de spectacles des arts de la scène (musiciens, chanteurs, soirée karaoké, pièce de théâtre, etc).
De plus, le maire nous a annoncé que la municipalité vient d’acquérir l’église pour en faire, en partenariat avec les organismes, un centre multiculturel, multifonctionnel ainsi qu’un centre d’hébergement en cas de sinistre. Des activités de levées de fonds sont présentement en cours pour réaliser ce projet sachant bien qu’il représente un défi colossal pour une petite municipalité de 632 personnes ! « Nos expériences du passé, l’appui des bénévoles, la contribution des organismes du milieu, l’apport de différentes subventions gouvernementales vont nous permettre de réaliser le plus gros projet que Lawrenceville aura connu à ce jour. » a déclaré le maire.
En terminant, la qualité de vie des citoyens est une priorité pour le conseil municipal et de miser sur les sports et la culture s’avère présentement une stratégie gagnante. Ces secteurs d’activités permettent de rejoindre plusieurs générations et renforce, selon monsieur Grilli, le sentiment d’appartenance de sa communauté.
Luc Cayer, maire de Stoke et préfet de la MRC du Val-Saint-François
Au début de son allocution, le maire de Stoke nous rappelle la réalité de la position géographique de sa municipalité pour bien comprendre les dynamiques de la municipalité. En effet, à proximité de Sherbrooke, plusieurs citoyens de Stoke utilisent les services de la plus grande ville de l’Estrie, notamment au niveau des loisirs. Néanmoins, monsieur Cayer tient à faire valoir que la municipalité de Stoke offre plusieurs services, grouille de projets structurants et compte maints organismes entreprenants.
Parmi les organismes de Stoke, le maire nous a annoncé l’arrivée prochaine du Camps Papillon, un organisme dédié aux personnes lourdement handicapées et qui offre du répit pour les familles. Ce projet a permis à la municipalité de développer un partenariat avec l’organisme afin que la population ait accès au lac à proximité.

On retrouve aussi une piste de biathlon de plus de trois kilomètres à Stoke. Cette infrastructure sportive très achalandée sera éventuellement asphaltée pour permettre aux gens de s’entrainer douze mois par année.
Aussi, des équipements spécialisés pour le bien-être des aînés ont été aménagé au parc, notamment pour s’entrainer et conserver un mode de vie actif. D’ailleurs, en collaboration avec le Centre d’action bénévole de Windsor et région et Vie active, plusieurs projets sont en cours pour sortir les personnes âgées de l’isolement, leur permettre de faire connaissance et susciter de nouvelles amitiés.
Ensuite, au niveau de la MRC, pour monsieur Cayer cela représente tout un défi de nommer quelques réalisations sachant bien que la MRC regorge d’initiatives inspirantes. Le préfet a profité de cette tribune pour souligner quelques bons coups dont l’activité brin d’éveil de la Maison de la famille Les Arbrisseaux, un projet qui vise à soutenir les nouveaux parents dans les trois pôles de la MRC du Val-Saint-François.
Le projet De mon jardin à ton bedon figure également parmi les coups de cœur de monsieur Cayer, un projet qui met en lien les producteurs maraîchers et les CPE de la ville de Richmond et de Saint-Denis-de-Brompton. Une belle façon de sensibiliser selon lui les tout-petits aux bienfaits d’une saine alimentation.
Un autre grand projet structurant à venir pour le territoire est la Coop Valhorizon, qui sera établie cet été à Windsor. Cette coopérative réunissant des producteurs et des transformateurs offrira à la population des produits locaux de qualité à l’année avec l’aménagement d’une cuisine laboratoire et d’un marché public sur place !
Enfin, monsieur le préfet tenait à rappeler que la MRC du Val-Saint-François était la deuxième MRC de l’Estrie à adopter un politique d’égalité hommes et femmes. Le but de cette politique est d’atteindre la parité au niveau des instances décisionnelles de la région.
En terminant, la présidente de la CDC, Isabelle Forcier, a rappelé que cette grande conférence se voulait un rendez-vous annuel avec le monde municipal et que dans les années à venir, d’autres élus seraient conviés à présenter leur collectivité sous l’angle du développement social.